Des abeilles dans les vignes !

photo d'un nichoir à abeilles sauvages

L’époque printanière nous incite à mettre le nez dehors, les fleurs colorent l’herbe bien verte, il commence à faire bon se promener et comme tous les ans à cette saison c’est un grand bonheur d’accueillir cette nature qui se renouvelle. En me promenant à vélo sur la Route des Vins mon œil à plusieurs reprises a été attiré par des petits tas de terre de couleur claire au milieu des rangs de vigne. Je me suis approchée de plus près, j’ai observé puis je me suis documentée. Des abeilles. Des abeilles qui font leur nid autour des ceps de vigne souvent en lisière de parcs arborés, ce sont des osmies, partons à leur découverte !

Osmie ou abeille maçonne

image de nids d'abeille

J’ai fait des recherche et j’ai lu que les osmies sont des abeilles solitaires (elles ne font pas de miel), elles apparaissent très vite au début du printemps lorsque les conditions climatiques redeviennent favorables. Elles sont attirées par les premières floraisons d’arbres fruitiers bien avant  les abeilles qui vivent en colonie, et ainsi elles jouent un rôle important en matière de pollinisation de végétaux en général. Elles sont poilues et rousses, elles ont attiré mon regard en recherchant dans les rangs de vigne des petits trous pour y installer leurs œufs. J’en ai pisté une et j’ai passé du temps postée dans le rang pour la photographier et essayer de comprendre à quoi « elle jouait ». J’ai vu qu’elle faisait des allers et retours dans le sol pour installer « son logis » et pour aller chercher du nectar pour les futures larves. Voilà pourquoi je les ai remarquées dans des vignes situées en bordure de parc & jardins, où elles ont quantité de fleurs à disposition. Celle-ci se trouve dans l’allée d’arbres fruitiers qui bordent les vignes de Bardins, dans un pommier précisément.abeille dans un pommier

Elle sont totalement inoffensives, tout en étant utiles, ça fait beaucoup de qualité !

Nichoir à abeilles solitiares

Fabriquer soi-même son nichoir

Héberger des osmies n’est pas compliqué, on peut se fabriquer soi-même un nichoir, il suffit de récupérer des tubes de roseaux, de bambous ou de sureau de petit diamètre et d’environ 10cm de longueur, de fermer une des extrémités et d’essayer de les assembler entre eux avec du raphia, dans un cadre en bois ou une boîte de conserve…

Château Bardins & SME

La première « promotion » SME après le groupe pilote du CIBV compte Château Bardins dans ses adhérents, aujourd’hui le Château en viticulture BIO est certifié ISO 14001 et Haute Valeur Environnementale Niveau 3 (le plus haut !), Stella Puel la dirigeante, sans en faire un argument marketing est tout de même bien contente de le signaler aux visiteurs soucieux des questions écologiques. Dans le cadre du SME, Château Bardins a accepté de participer à l’Observatoire Agricole de la Biodiversité « abeilles sauvages », voilà pourquoi ça et la dans les vignes on trouve ces petits nichoirs !

Vous aimerez lire aussi :

Visiter et déguster en BIO à Bordeaux

Se balader à vélo sur La Route des Vins de Bordeaux

Cours d’oenologie au Château

 

 

 

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *