Armelle, Fousseyni, Nathan et les autres …

groupe à vélo

Les autres sont Bocari, Cassandre, Diedi et Arafat. Bien calme et discret cet Arafat que la bande appelle pourtant 12500 volts ! Ils sont venus hier découvrir les vins de Bordeaux à vélo, au moment des vendanges de blanc à peine commencées en AOC Pessac-Léognan. On a passé tous ensemble un moment bien sympa !

A vélo sur la route des vins

Une sacré condition physique !

Ils sont jeunes, sportifs et ma parole on dirait qu’ils ont passé leur vie sur un vélo ! Le relief de la Route des crus classés de Graves est assez doux mais pour la première fois les côtes m’ont semblé longues et raides. Je les ai trouvés bien rapides et énergiques ces jeunes Toulousains venus se balader en peine nature, qui attendaient les retardataires – dont moi – en haut de chaque côte. Là, au milieu des vignes, je leur parle de viticulture, de terroir & climat, ainsi que de mauvaises herbes et maladies. J’aime bien leurs questions pleines de bon sens, différentes de l’amateur de vins de Bordeaux que j’ai l’habitude de recevoir pour un atelier de dégustation. Exemple :  » Les cailloux dans le sol n’empêchent pas la production de bons raisins ? Et bien non ! Justement pas, ils se réchauffent au soleil en été pendant le journée et restituent la chaleur au sol la nuit venue, ils leur permettent au contraire de mieux mûrir … »

vélo dans les vignes

Les vendanges au Château Carbonnieux

A l’entrée du Château nous croisons Madame Perrin dans sa voiture, elle descend et nous fait signe de déposer nos vélos un peu plus loin afin de ne pas gêner les tracteurs. C’est que nous vendangeons précise-t-elle ! Elle nous propose de la suivre dans le cuvier pour regarder la réception des raisins. Les remorques auto-vidantes les déposent sur des tables de tri, direction ensuite l’érafloir avant la mise en cuve. Armelle propose d’aller voir d’où ils arrivent ces raisins, on aura fait le tour de la question comme ça, nous voilà alors repartis dans les vignes, les vendangeurs sécateurs à la main ne sont pas loin, les hottes jaunes dépassant du feuillage avant de rejoindre la remorque. Il y a de l’animation.

photo des vendanges à bordeauxAmbiance sympa pour nous aussi de retour sur nos vélos afin de sillonner la route des vins et ses beaux Châteaux, Foussayni fredonne des chansons Maliennes de son enfance, c’est gai et agréable.

Dégustation tous azimuts à Bardins

Des fruits BIO

Au retour dans l’allée du Château Bardins, les pommes, les prunes et les poires nous tendent les bras, il n’y a plus qu’à se mettre sur la pointe des pieds ou monter carrément dans l’arbre comme le font Diedi ou Nathan. Les fruits sont délicieux, non traités, certains sont habités par un petit vers, c’est du jamais vu pour eux, je le traite de citadin !

Dégustation de jus de raisin & vins

100% Merlot le jus de raisin maison, avec la faible récolte de 2017 liée au gel du mois d’avril on ne pourra pas se permettre d’en faire cette année, espérons que nos stocks seront suffisants pour sauter une campagne, car il fait l’unanimité comme toujours. On y trouve de beaux arômes de fruits, une couleur lie de vin, et une grande concentration naturelle en sucre. En salle de dégustation, par goût ou conviction religieuse certains s’abstiennent de déguster les vins, d’autres goûtent 2 millésimes jeunes aux tanins encore fermes, malheureusement nous n’avons plus de vins vieux à proposer …

C’est le moment du départ, je suis contente d’avoir fait leur connaissance et d’avoir pédalé en leur compagnie. Bonne route à eux !

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *