En randonnée sur les crus classés de Graves

balade vins de bordeaux

C’est au départ de leur hôtel que ce petit groupe d’amis Américains du Nord a souhaité partir en balade à pied pour visiter le vignoble des Graves. Quel dommage que la météo ne soit pas des nôtres, il pleuviote, mais ils sont tout terrain et habitués à l’exercice physique, visiter les vignobles tout en bougeant ça leur dit bien, d’autant qu’ils viennent de Nappa Valley ! Le vin ils connaissent et apprécient, mais aujourd’hui ils ont soif de découvrir les terroirs des grands vins de Bordeaux … Alors c’est parti !

Une boucle en Pessac-Léognan

Au Château Le Pape, Hervé nous a autorisé à traverser les vignes, au passage on peut apprécier l’atmosphère de ces magnifiques chambres d’hôtes, quel bel endroit pour se ressourcer ! Le vignoble est jeune, c’est une belle entrée en matière pour moi, je leur parle de la durée de vie d’une parcelle, du repos du sol avant plantation et des jeunes vignes pas encore productives.

Petit cours d’ampélographie

Nous sommes au début du printemps, les vignes poussent depuis seulement quelques semaines, elles n’ont pas encore été rognées, on voit donc encore parfaitement les apex. De ce fait, il est facile de leur montrer les différences entre les cépages, Merlot, cabernet franc, cabernet sauvignon, et petit verdot. Les jeunes feuilles ont des couleurs bien distinctes et des formes aussi, c’est évident, pourtant si on ne nous le montre pas on ne le voit pas tout seul ! Maintenant qu’ils savent ils disent qu’ils ne ne regarderont plus la vigne comme avant …

Le gel a sévi dans le vignoble !

La grosse catastrophe de ces jours-ci est le gel, durant 2 nuits consécutives, l’air froid est venu faire des dégâts. Les vins de Bordeaux ne couleront pas à flot en 2017 ! Je leur explique la sensibilité de la vigne au gel et les zones plus gélives que d’autres. Nous avons eu à faire à une gelée blanche et non noire comme en 1991 qui est la dernière gelé catastrophique en date à Bordeaux. L’air froid est venu stagné dans des parcelles plus basses et a grillé les jeunes pousses vertes très fragiles.

photo pied de vigne touché par le gel

Par endroits les pousses ne sont pas touchées et restent bien vertes, d’autres pieds sont partiellement gelés et plus bas, les vignes sont toutes grillées, on ne voit plus de traces de vert. C’est dramatique !

Pause dégustation de cru classé blanc et rouge

Aux Châteaux Haut-Bailly et La Louvière nous découvrons des vignes adultes et regardons les travaux du moment, en particulier ces tracteurs enjambeurs qui s’occupent d’arracher l’herbe entre les rangs et sous les rangs. Pour justifier cette forme de tracteur « haut sur patte », je leur parle de la densité de plantation et sa relation avec la qualité des raisins, et donc du vin.

Visite et dégustation au Château Carbonnieux

photo d'un groupe en dégustationAu Château Carbonnieux on visite les chais de vinification en rouge puis en blanc, puis on déguste les vins, mes visiteurs sont contents de lire devant le caveau personnel de la famille que Thomas Jefferson est lui aussi en son temps venu faire pareille visite !

Accueil et dégustation au Château Bardins

Bardins fleuri et buccolique sera la dernière étape de la boucle. Un groupe s’apprête à partir en balade à vélo. On parle ici davantage de viticulture BIO autour d’un verre de rouge millésime 2012 qui se goûte particulièrement bien en ce moment. Nos vins d’assemblage restent un mystère pour des américains du nord habitués à des cuvées de grand cabernet (cab ! ) sauvignon parcellaires !

bordeaux à vélo

Il est déjà temps de repartir, il nous reste encore quelques petits km pour terminer la boucle, le déjeuner sera le bienvenu !

Vous aimerez lire aussi :

Viticulture BIO en Pessac-Léognan

Visiter les vignobles de Bordeaux à vélo

Le raisin et le vin raconté aux enfants

 

 

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *