VALI voyages sonores et méditatifs

image d'instruments

Début Juin j’ai reçu un groupe de copines venues depuis la Suisse à Bordeaux pour un week-end détente, culture et œnologie, une d’entre elles se mariera au mois d’août, elles enterraient sa vie de jeune fille (EVJF !). La future mariée ayant un vrai intérêt pour les vins de Bordeaux, ses amies souhaitaient faire une balade à vélo sur la Route des Crus Classés de Graves ponctuée de visites au château et dégustation de vins de Pessac-Léognan. Elles m’ont interrogée, sur la possibilité de faire une séance de méditation en fin de journée, des fois qu’étant de la région je connaisse une bonne adresse… C’est bien tombé, je venais justement de participer à un concert sonore avec VALI, cette incroyable expérience m’a permis de les mettre en relation et de proposer à mes visiteuses une journée fort enrichissante !

VALI

C’est un accronyme pour Voyage A L’Interieur. Léo mélange la méditation guidée et le conte à la musique improvisée par lui-même pour offrir une expérience unique « en soi » aux participants. Son projet se crée en 2016 au retour d’un long voyage à l’étarnger, il se sent appeler à conjuguer ses talents de musicien et sa pratique de la méditation pour apporter du bien-être à ceux qui, pris par un mouvement trop rapide de leur quotidien ne peuvent prendre le recul nécessaire pour se poser. Cette initiative prend rapidement de l’ampleur et s’adresse déjà aujourd’hui à un public large et éclectique. A Bordeaux il accompagne régulièrement des professeurs de Yoga pendant des stages, festivals ou ateliers. Il exerce aussi ses talents à la demande de complexes hôteliers accueillant des séminaires d’entreprise ou teambuilding, à la recherche d’une activité de détente en fin de journée ou carrément  au siège de sociétés de la région proposant des moments de bien-être aux salariés pour un meilleur confort (et du coup rendement !) au travail. Et pour du bien-être c’est réussi ! il se produit également chez des particuliers à la demande dans le cadre de rassemblements ou auprès du jeune public dans les lycées et les écoles.

Léo musicien

Une enfance en musique

Léo a grandi à Bordeaux, il a commencé la musique à l’âge de 10 ans avec la flûte traversière. Léo Sors jouant de la musique

C’est son oncle, Jean Rosée, ancien professeur de conservatoire et chef d’orchestre qui lui a tout appris. Il intègre l’harmonie St Margeritte de Gradignan ou il sera flutiste pendant 6 ans. 4 ans après ses débuts à la flute, il se lance dans le saxophone Alto. Très vite il intègre le jazz band de Gradignan, puis se lance dans l’improvisation avec un groupe de Reggae Pessacais: Fly High. S’en suit alors de nombreux groupes, collaborations et projets allant du Funk au Rock en passant par le Jazz, le reggae et la chanson Française. Après son baccalauréat, il allie passion & études et  passe trois ans à Paris à l’Institut Supérieur des Techniques du Son. Parallèlement il découvre le Yoga et la méditation.

Des voyages et rencontres formateurs

A la fin de ses études, Léo part un an en voyage en Nouvelle Zélande, Australie, Indonésie, et Asie du Sud est. Son Voyage est à la fois incroyablement déconstructeur et formateur. Au retour en France, il est un Homme au souffle nouveau qui a réussi a faire émerger en lui que la recherche du bonheur est au fond, la quête de chaque être humain. Il se demande alors pourquoi autant de gens sont tristes, en colère ou en crise existentielle ? Pourquoi est-ce si difficile ? Qu’est-ce qui dans la vie nous fait répéter les schémas comportementaux ou mentaux qui ne nous procurent aucun bonheur ? Les bases ainsi posées, il se dit qu’en faisant ce qu’il aime, il pourra montrer aux autres que eux aussi peuvent être heureux et faire ce qu’ils aiment. La musique a le pouvoir de véhiculer des informations beaucoup plus profondes et subtiles que tout autre moyen de communication. Alors il l’utilise pour transmettre ces valeurs ! Et sort des codes de la musique traditionnelle pour laisser libre cours à l’inspiration pure du moment. C’est dans cette optique qu’avec le percussionniste et multi instrumentiste Yannick Poildessous nait le duo ILMY : des « voyages sonores » ou les participants sont allongés dans le noir les yeux clos. S’en suit alors 1h de musique complètement improvisée. Ayant toujours été fasciné par les instruments de musique au fil des années il s’est procuré et a appris à jouer d’un nombre instruments inimaginable ! La flûte indienne Bansuri, le Low whistle Irlandais, le Duduk arménien, le Saxophone ténor, le synthétiseur, le Djembé, le Kamale N’Goni (Harpe africaine), la kalimba, le Udu. Avec ses ateliers méditatifs Léo apporte un bien-être indiscutable, je recommande vivement à qui que ce soit d’essayer un des ses voyages sonores !

 

Vous aimerez lire aussi :

Activités Vins de Bordeaux pour EVG/EVJF

Vins et culture au Château Bardins

Teambuilding en AOC Margaux

 

 

 

 

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *