Plantation de vigne en préparation

fabrication des plants de vigne pour château Bardins

Le sol se repose à Bardins, à gauche juste après les piliers du portail d’entrée, on a arraché l’année dernière une vigne qui commençait à être trop âgée pour être productive, et on laisse le terrain se régénérer avant la future plantation. On  réfléchit activement aux futurs plants que nous mettrons , dans la mesure où l’on installe une vigne pour une 50aine d’années il est très important de penser à tout!

Les jeunes plants sont fabriqués chez un pépiniériste viticole, à Bardins c’est Mr Berrnard Fonmarty qui assure très sérieusement cette mission depuis plusieurs années déjà! Il est installé à Sainte-Terre en Gironde, en bordure de Dordogne où les sols sont propices à la pépinière viticole, et où l’on trouve d’ailleurs une grande densité de professionnels du plant de vigne.

Ça commence par le greffage!

préparation des plants avant plantation

le greffage est une opération qui consiste à implanter dans les tissus d‘une plante un bourgeon prélevé sur une autre plante, pour que celui-ci continue à croître en faisant corps avec la première. La greffe est le résultat de cette opération.

Mais pourquoi greffe-t-on?

Parce que nos cépages ne sont pas résistants au phylloxera, un puceron ravageur de la vigne qui s’attaque aux racines et fait mourir le plant. Pour se débarrasser du problème, dans la mesure où nous ne pouvons pas éradiquer l’insecte , on greffe les cépages ,

pour nous à Bardins: merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, sauvignon, sémillon et muscadelle,

sur un porte greffe qui est un végétal du même genre que la vigne (VITIS) , qui lui est parfaitement résistant. Tous les plants de vigne dans le monde sont élaborés selon ce principe.

Suite au greffage, quand le tissu cicatriciel de 2 végétaux assemblés se forme, après des semaines de vie dans des conditions de température et d’humidité finement calculées et contrôlées , on teste tout doucement si la soudure entre le porte-greffe et le greffon s’est formée. on y va tout doucement car c’est fragile…

On pourra  alors planter ces très jeunes plants en terre, sous un paillage plastique bien souvent, pour améliorer l’alimentation en eau des jeunes plants (goutte à goutte installé sous le plastique) et éviter le désherbage.

pépinière viticole château Bardins

Là ils vont développer leur racines, et le bourgeon dans lequel on aperçoit les jeunes feuilles va se mettre à pousser. Ils passeront un été et un automne en terre, en plein champ puis après le chute des feuilles, ils seront arrachés et mis en chambre froide en attendant le printemps prochain de nous être livrés.

Alors on en reparlera à la plantation!

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *