Du Perdin dans son jardin !

image tonnelle perdin

Nos visiteurs au Château, fascinés par la balade dans les vignes nous interrogent souvent sur l’achat d’un plant de Merlot ou de Cabernet Sauvignon, les cépages emblématiques des vins de Bordeaux. Ils aimeraient le planter dans leur jardin ou sur leur terrasse, et goûter au plaisir de manger du raisin sur pied. Je leur donne tout de suite mon point de vue ! Les vignes dans lesquelles ils se baladent sont jolies et les raisins parfaits, parce qu’ils sont confiés au bon soin des viticulteurs ou de leur chef de culture, cela suppose une grande technicité. Chez soi, sans réfléchir il faut opter pour les raisins de la gamme AMPELIA, allons découvrir pourquoi !

Les raisins de table

Le raisin de table est  destiné à la consommation saisonnière comme fruit  alors que le raisin de cuve servira à l’élaboration de vins par fermentation alcoolique. Toutefois les 2 sont comestibles !

Les variétés de raisin de table ont des grappes généralement plus charnues que les variétés de raisin de cuve, moins juteuses,  les grains ne sont pas trop serrés et la pellicule est épaisse.
Leur saveur (très sucrée) et leurs arômes sont une caractéristique importante.

Les plus connus en France

Muscat d’Alexandrie ou de Hambourg, Chasselas, Italia, en principe tout le monde a déjà goûté ou connait le nom du cépage. On trouve aussi fréquemment dans les commerces le Cardinal, Alphonse Lavallée ou la Perlette, personnellement j’aime quand la Perle de Csaba arrive à maturité, il est mi- juillet dans le Sud-Ouest et on mange déjà des raisins !

La Gamme AMPELIA®

image d'une grappe de perdinElle présente un avantage ENORME ! Celui de proposer des plants  sérieusement résistants aux maladies cryptogamiques, ces petits champignons responsables des dégâts de mildiou, d’oïdium, ou de black rot… Du coup la vigne est jolie sans recevoir un seul produit de traitement ! Un sacré intérêt n’est-ce pas ? On a l’impression d’avoir la main verte sans effort, et on mange des raisins parfaitement sains. Obtenues par l’INRA de Bordeaux, elles sont couramment appelées variétés d’agrément écologiques. Elles sont parfois conduites sous le forme de treilles ou tonnelles pour faire de l’ombre sur sa terrasse, ou en rang dans son jardin comme en viticuture . Il y en a 4, Perdin, Candin, Amandin en blanc et Aladin en rouge. Leurs arômes différent, leur date de maturité aussi. Perdin très précoce (et savoureux ! ) aura le temps de mûrir y compris dans les zones septentrionales.

Pas BIO, nature !

Je suis effarée par le nombre de personnes que je reçois en atelier de dégustation, ou en balade à vélo qui me questionnent sur la viticulture BIO. J’essaie modestement de leur expliquer les principes, le très bucolique Château Bardins est notre vignoble d’application. Je me rends compte en les interrogeant à mon tour que pour beaucoup d’entre eux l’agriculture BIO est une culture sans produit de traitement, produire serait alors très simple ! Je mets de l’ordre dans leurs connaissances, puis je leur parle des hybrides interspécifiques ou producteurs direct, créés pour résister au phylloxera, puis au mildiou … L’histoire est longue et ancienne, malheureusement la qualité des vins n’a jamais été extra-ordinaire avec. Aujourd’hui la recherche agronomique engagée dans le développement durable, travaille à conjuguer résistance aux champignons & bons vins, la route est longue.

Pour manger des raisins on a la solution par contre, la gamme AMPELIA® distribuée et expédiée par les Pépinières Gentié dans le Lot &Garonne nous ravit en fin d’été !

vendanges

Vous aimerez lire aussi :

Balades à vélo pendant les vendanges

Le miel de Bardins

Course d’orientation & quiz sur le vin

Pique-nique au Château en Pessac-Léognan

Commentaires 2

  1. Lagarde

    Répondre

    Bonjour,
    Nous avons planté une treille Ampelia perdin à l’automne 2017.
    Les feuilles jaunissent avec des taches marron. Comment puis-je vous envoyer la photo de la feuille ?
    Merci de venir à mon secours !
    Bien cordialement
    Marie-Thérèse Lagarde

    • Pascale LARROCHE

      Répondre

      J’ai transmis vos photos aux pépinières Gentié qui va se mettre en contact avec vous, ils sont les multiplicateurs vendeurs de ces variétés, et vous donneront les conseils nécessaire pour vous aider, ne vous inquiétez pas !

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *