Bordeaux et ses célèbres crus classés

image de bouteilles crus classés

Alors qu’ils représentent une faible part de la superficie viticole de la Gironde, les crus classés de Bordeaux bénéficient d’une notoriété qui fait le tour du monde, en visite au Château, face à la carte des différentes AOC de la Gironde qui sert de préambule aux expériences et ateliers de dégustation, les amateurs nous questionnent sur la classification des vins de Bordeaux, sur ses fameux premiers grands crus classés et immanquablement sur la relation entre le vin et son prix. En route pour découvrir au fil du temps les différents classements !

Les différents classements

Grand cru classés de 1855

L’histoire de ce classement provient de l’exposition universelle de Paris en 1855. Napoléon III demande à chaque région viticole d’établir un classement de ses meilleurs vins. La Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux créée quelques décennies auparavant  s’empare du dossier pour les vins de Bordeaux, et retient en guise de critères, la notoriété des crus à l’époque et le prix des ventes et la dégustation.
Ce classement prend en compte uniquement les vins rouges du Médoc, les vins blancs liquoreux de Sauternes & Barsac et un exceptionnel cru rouge des Graves, aujourd’hui en AOC Pessac-Léognan, Château Haut-Brion. 60 Châteaux sont classés en rouge, 5 premiers grands crus classés (avec Château Haut-Brion, on compte Château Margaux, Château Latour, Château Lafitte Rothschild, Château Mouton Rothschild), 14 deuxième grands crus, 14 troisième, 10 quatrième et 18 cinquième crus classés, les Châteaux sont imposants et incroyablement bien tenus , les chais à la pointe pour faire le meilleur vin possible. 27 Châteaux se répartissent la classification des vins liquoreux, tous bénéficient des conditions exceptionnelles pour le développement de la pourriture noble, l’unique premier grand cru est Château Yquem.

image de cru classéClassement des vins de Graves

L’histoire de ce classement est bien plus récente puisqu’elle date de 1953, à la demande du Syndicat de défense de l’AOC des Graves, l’INAO (institut national des appellations d’origine) met en œuvre un classement de 16 crus par communes et par type de vin. Certains d’entre eux ont la particularité d’être classé en blanc sec et en rouge. Il existe un seul niveau de classement, sans hiérarchie, il n’est pas sujet à révisions.

©phlabeguerie

 

Classement de Saint-Emilion

Il date de 1954, dès sa constitution il est prévu de le réviser tous les 10 ans, l’INAO étant fortement mobilisé sur ce sujet. Le derier classement de 2012 consacre 82 propriétés : 64 Grands Crus classés et 18 Premiers Grands Crus classés, parmi lesquels 4 obtiennent la distinction la plus noble, A, il s’agit de Château Ausone, Château Cheval Blanc, les historiques, ainsi que dernièrement Château Pavie et Angélus.

Une élite et son club

Les 9 premiers Grands Crus classés historiques, Châteaux Yquem, Latour, Lafitte Rothschild, Mouton Rothschild, Margaux, Haut-Brion, Pétrus, Ausone et Cheval Blanc se réunissent mensuellement autour de scientifiques et experts, ils abordent ensemble des sujets techniques, leurs expériences de terrain et politique commerciale, et financent conjointement des recherches afin d’aller toujours plus loin et continuer à faire rêver avec leurs vins hors du commun !

Vous aimerez lire aussi :

Vivre un EVG-EVJF réussi à Bordeaux !

99 Balades surprises à Bordeaux

Concerts & dégustations au Château Bardins

 

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *