Des ateliers du goût pour les collégiens

Initiée l’année passée par la visite de Loïc Faujour au collège de Vic Fezensac, l’association des 7 Péchés Capiteux réitère son implication dans la vie culturelle en milieu rural, y compris avec le jeune public scolarisé. C’est ainsi qu’à l’occasion du traditionnel WE gourmand du 11 novembre qui allie, cinéma, visite d’un domaine viticole, repas élaboré et concours de dégustation de vins & huiles d’olives, les élèves de 6ième du Collège ont pu participer à un atelier d’éveil des sens. J’ai été ravie de rencontrer Mesdames le Proviseur et l’intendante de l’établissement, d’être très bien accueillie par le service de la restauration scolaire comme des enseignants présents, et d’avoir troqué, le temps d’un journée, l’amateur de vins pour des 10-12 ans bien motivés par leur atelier de dégustation !

Trouver des odeurs, des saveurs et des arômes

Les enfants dégustent sans à priori !

Très accueillants et respectueux des consignes ces petits Vicois qui investissent la cantine, en dehors des horaires de service. Ils ont du pain sur la planche ! Ils jouent à reconnaitre les 4 goûts essentiels dans l’eau, à sentir des odeurs à l’aveugle puis, et ça devient plus compliqué, à gouter des compotes de pommes dans lesquelles on a rajouté un produit à deviner. Ça peut être du miel, du poivre, de la vanille, de la moutarde, de la carotte … On connaît le goût mais c’est parfois difficile de le nommer !

Le personnel de la cantine s’investit pour les éveiller au goût

Merci à Cyril, Christine, Josette et les autres membres de la cantine du collège auxquels je n’ai pas demandé le prénom, ils ont mis le réfectoire à disposition, il a permis d’accueillir les 28 élèves par classe sans être entassés. Ils ont pu tester l’animation en avant première puis à leur tour ont préparé pour le déjeuner du riz selon 3 recettes différentes afin de poursuivre l’expérience gustative et tenter de reconnaître les ingrédients et aromates présents. Leur rôle est de nourrir au quotidien les enfants du collège, c’était donc très sympa d’être « des associés » sur cette manifestation.

A la cantine, je goûte !

Madame Dupuy l’intendante du Collège participe à l’animation, se rend compte que les élèves ont tout dégusté  avec enthousiasme y compris des produits pas forcément agréables au palais. Le mot de la fin sera pour elle, elle propose aux collégiens de faire preuve de plus d’ouverture à l’avenir et de goûter tout ce qui est servi à la cantine, ne serait-ce qu’un peu. « Le goût, ce raffinement du tact et de la raison ne se forme que par les
impressions et les habitudes de la jeunesse « . Paul Thiebault, 1805, nous lira un élève avant de nous séparer.

Vous aimerez lire aussi :

Offrir un cours d’œnologie et dégustations.

Quel Château visiter en BIO à Bordeaux ?

Organiser son EVG/EVJF en 2020 à Bordeaux

 

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *