Des abeilles et des coccinelles dans les vignes ?

coccinelle sur feuille de vigne

Des vignes où l’on combat les maladies en faisant des lâchers de coccinelles ! C’est la réponse de 40 à 50% des visiteurs que je reçois en atelier de dégustation au Château Bardins certifié BIO, quand je leur demande : « Savez-vous ce qu’est l’agriculture biologique ? » Je suis toujours stupéfaite de cette réponse. Non, absolument pas, les coccinelles n’ont aucun intérêt pour la vigne et l’on en voit presque jamais ! Les coccinelles et les abeilles sont devenus les insectes emblématiques de l’agriculture respectueuse de l’environnement, mais aucun des 2 ne joue un rôle dans la bonne qualité des vins, et en amont des raisins produits. Il faut compter sur d’autres petites bêtes, que personne ne connait, et qui du coup ne font pas rêver. Mais pourtant elles sont terriblement utiles …

Est-ce qu’on fait des lâchers de coccinelle dans les vignes ?

On ne trouve pas des coccinelles en randonnant dans les vignes !

champ de vesces

Apercevoir une coccinelle sur une feuille de vigne est plutôt exceptionnel, pourquoi ? Parce que le repas préféré des coccinelles est constitué de pucerons ! Et des pucerons, on en trouve très peu sur la vigne, donc elle n’a aucune raison de la coloniser. La photo de la feuille de vigne a été prise en bordure d’une parcelle parcelle en jachère où le Château, en AOC Pessac-Léognan, a semé de la vesce et du seigle. Alors en fleur, et truffé de puceron, ce joli champ de vesces regorge de coccinelles, une d’entre elles a traversé l’allée, elle est venue se perdre dans la vigne, le temps de faire une jolie photo !

Quels sont les petites bêtes utiles pour la vigne ?image de jeuille de vigne

Sans nul doute les plus utiles quoique inconnus sont les typhlodromes ! Ce sont des acariens, qui ne s’attaquent pas à la vigne mais aux araignées rouges qui font des dégâts sur les feuilles et nuiront à la qualité des raisins. En favorisant la présence de typhlodromes que l’on aperçoit à peine à la surface inférieure des feuilles tellement ils sont petits, on peut se passer de traitement acaricide, c’est une très bonne chose. Les chrysopes et les trichogrammes sont aussi des auxilliaires précieux, ils se nourrissent des larves de cicadelles, prédateurs redoutés de la vigne. Mais personne n’en parle jamais, ils ne sont pas vendeurs !

Voir des abeilles dans les vignes

Le vigne se féconde elle-même, elle a les deux sexes et n’a pas besoin des services des abeilles pour assurer la fécondation de ses fleurs et la formation des grains de raisin. Voilà pourquoi on ne met pas de ruches au bord des parcelles de vigne. On trouve toutefois des abeilles dans les vignes non pas au moment de la pollinisation, mais des vendanges. En effet, les oiseaux, les guêpes ou encore les frelons blessent les baies pour laper le jus sucré dont profite à son tour les abeilles, mais ce n’est pas pour nous rendre service …image d'abeilles dans les vignes

Vous aimerez lire aussi :

Faire des activités en famille à Bordeaux dans les châteaux

Découvrir l’oenologie en BD !

Découvrir les Châteaux à vélo

 

 

 

Commentaires 4

  1. jean-jacques Cariou

    Répondre

    Bravo pour ce bel article. Les abeilles butinent presque exclusivement des fleurs… mais à la fin de l’été les fleurs sont rares. J’ignorais que mes abeilles profitaient alors des champs de vigne à proximité. MERCI

    • Pascale LARROCHE

      Répondre

      Merci Jean-Jacques Cariou, les abeilles ne nous sont pas utiles aux vendanges car elles nous prennent un peu de sucre mais surtout parce qu’elles effraient les vendangeurs. Ceci étant dit, un miel à la fleur de vigne serait certainement extraordinaire, car la fleur de vigne dégage un parfum exquis, mais au printemps les abeilles sont attirées par des fleurs plus intéressantes pour elles que celles de la vigne.

  2. Valerie

    Répondre

    J’imagine que les vendangeurs ne sont pas toujours trés heureux, heureuses de cohabiter avec les abeilles mais bon tout le monde a le droit de vivre et de s’offrir de petites gourmandises. n’est ce pas ?!

    • Pascale LARROCHE

      Répondre

      C’est exactement ça, les vendangeurs râlent, ceci étant dit on leur apprend à faire doucement, à ne pas les apeurer et à ne pas avoir peur et ça se passe bien.

Répondre à Valerie Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *