Dégustation en rouge de vins de passionnés !

Pascal Jamet, Guy Jaubert, Stella Puel, Yves Guégnard, Marc Pénavayre, 5 viticulteurs d’horizons différents qui ne se connaissent certainement pas. Mais moi je les connais tous ! Et j’aime leurs vins, de millésime en millésime je les suis pour apprécier leur évolution. Tour à tour, chacun dans sa cave, dans ses vignes, ou lors de salons, ils  me transmettent leur passion pour leur métier, au service de la nature et de l’observation. Des femme & hommes qui se trouvent bien là où ils sont, ou du moins c’est ce qu’ils donnent à voir, et c’est bien agréable …

Suivez-moi un petit tour de France de ces passionnés du vin !

Des gens de terroirs

Pascal Jamet, c’est une personne que l’on a vu une fois et que l’on oubliera jamais justement ! Parce qu’il est drôle et sensible, et qu’il a une connaissance de sa terre, des cépages et de leur adaptation au terroir comme nul autre ! Avec Catherine son épouse ils sont installés en AOC Saint-Joseph dont le cépage principal est la syrah, à La Tour d’Arras, sur la propriété familiale. Ils possèdent également un petit vignoble sur la propriété de Catherine à Portes-lès-Valence en IGP collines rhodaniennes. Stella est la directrice du Château Bardins la propriété familiale aussi. L’âme de Bardins c’est elle – j’espère ne vexer personne ! – Elle s’emploie à travailler comme les anciens auraient aimé qu’elle le fasse dans un grand respect du lieu et de la nature. C’est pourquoi elle se convertit en culture Bio et qu’elle restructure les parcelles qui en ont besoin. Bardins c’est aussi un culturel remarquable de l’AOC Pessac-Léognan. Guy Jaubert ingénieur oenologue met ses talents au service de la propriété familiale, Château Planères en côtes du Roussillon et Muscat de Rivesaltes. C’est un catalan qui aime sa terre mais aussi son coin et s’investit dans le paysage local, vous pourrez le rencontrer avec Sylvie dans les salons de vignerons indépendants, à Paris en particulier. Tout comme Yves Guégnard et son épouse, Domaine de la Bergerie, sur les terroirs de l’Anjou, à l’extrémité Est du massif Armoricain. Au salon de Bordeaux, c’est un plaisir de l’entendre nous expliquer les différents terroirs de leur propriété reposant sur le socle schisteux de l’Anjou Noir, et leur relation avec les arômes du vin.  Et je termine par Marc Pénavayre que l’on ne présente pas, propriétaire du Château Plaisance et figure de l’OAC Fronton, du groupement de commercialisation d’ A visto de nas et de la viticulture BIO !

Des vins respectueux de l’environnement

Qu’ils soient en Agriculture Bio, en conversion Bio, ou en lutte raisonnée, ils ont tous le même souci, respecter leur santé & celle des autres et leur terre, de l’exploitation viticole à la planète !

 

Des dégustations pour le plaisir

deguster-vin-bordeaux-cours-oenologie-evg-enjf-team-building

 

Entourés de quelques spécialistes en salle de dégustation, nous avons fait un petit tour de France de leurs vins rouges. Syrah, cabernet franc, mourvèdre,  cabernet sauvignon, merlot, négrette … quelle diversité ! Nous nous sommes régalés, et on a fait une belle expérience gustative, en s’interdisant de comparer les vins entre eux, mais en les appréciant selon leurs cépages, travail, terroir & climat … On devrait faire ce genre de dégustations plus souvent s’est-on dit à la fin. Munis des fiches techniques des vins remises par les propriétaires ou trouvées sur leur site internet, nous nous sommes imprégnés de types de vins auxquels nous ne sommes pas spécialement habitués, la négrette pure, par exemple, et on s’est dit que c’était tout de même agréable de boire des vins qui ne sont pas standard ! Bravo Madame et messieurs viticulteurs !

 

Dans le même esprit :

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *