Au Château Bardins pendant le confinement

La vie à la campagne change certainement moins que celle des citadins pendant le confinement, surtout en ce qui concerne le travail en agriculture. Les végétaux n’attendent pas, le travail reste le même, les salariés agricoles de terrain ont continué leur activité, il a fallu tout de même respecter les règles de distanciation et de protection liées au covid 19, et ce n’est pas rien. Puisque les travaux se font en groupe, autour d’un chef d’équipe, mais chacun respecte les consignes, s’organise et se responsabilise, nul n’a envie d’être malade, même à Bordeaux où les chiffres de propagation du virus sont très faibles. Au Château Bardins, la vie est restée paisible, les oiseaux chantent abondamment, on les entend bien plus que d’habitude puisque l’Homme se fait plus silencieux, les fleurs s’imposent et les abeilles sont au travail. Alors qu’a-t-on fait pendant ces 2 mois de confinement ?

Le rosé est en bouteille et en vente dès aujourd’hui !

En 2019 on a fait une belle récolte !

Et bien pendant le confinement on a mis le vin rosé de la récolte 2019 en bouteille ! Après 2 années de faible récolte, comme tous les viticulteurs de la zone Bordeaux et Pessac-Léognan, en 2019, on a vu des raisins sur pied jusqu’à la récolte, ils n’ont ni gelé, ni grêlé, ni été malades, ouf ! Cela nous a donné la possibilité de faire un peu de vin rosé, qu’une partie de notre clientèle apprécie, le voici maintenant en bouteille, les amateurs l’associent aux beaux jours, aux longues journées du printemps et de l’été, aux possibilités de manger dehors, et aux vacances. Contactez-nous pour passer commande !

C’est un vin rosé ou clairet ?

Et bien disons que c’est un vin rosé façon clairet ! Le clairet étant à mi-chemin entre le rouge et le rosé du point de vue de la couleur. Effectivement notre vin rosé a une couleur soutenue, contrairement aux rosés peu colorés presque gris que l’on produit souvent ailleurs, mais sa couleur intense nous plait, elle est élégante dans les verres et permet de donner un soupçon de tannins qui rendent le vin un tout petit peu plus corsé qu’un rosé classique.

Les travaux de printemps dans la vigne

La vigne pousse, il faut lui donner du soin

Pendant le confinement on s’active aussi beaucoup dans les vignes ! En ce moment, il faut épamprer la vigne c’est à dire enlever les rameaux gourmands qui se nourrissent mais ne produisent pas. Tous les ans en avril/mai on passe dans les vignes pour les éliminer, cette tâche s’effectue à la main, c’est un dur travail physique.

Il faut aussi effectuer les travaux de palissage de la vigne pour l’aider à pousser droit et lui permettre une bonne exposition au soleil. Avant la période pluvieuse on a arrosé la toute dernière plantation de vigne, le début du printemps en 2020 a été particulièrement chaud, les plants avaient soif, on en a pris soin.

Au printemps il faut aussi arracher les mauvaises herbes !

Et oui, c’est joli très les fleurs dans la vigne ! Mais à moment donné, il faut faire un choix, si on veut cultiver de bons raisins, il faut les privilégier et éliminer les plantes qui les concurrencent et qui explosent de vivacité au printemps. C’est Arnaud le tractoriste qui s’occupe de cette affaire ainsi que de la protection phytosanitaire du domaine.

A Bardins il y a aussi les animaux de la ferme !

Eux ce sont les privilégiés du confinement, comme la famille passe plus de temps au Château que d’ordinaire, on prend encore plus soin d’eux ! Les poules, les chevaux, les lapins, le chat, le chien … N’oublions pas les moutons qui tondent l’herbe, récemment il y a eu 2 naissances, deux petits agneaux, qu’il nous tarde de vous présenter ! Nous sommes en train d’organiser des visites au Château en respectant les mesures d’hygiène liées au covid 19, après le 11 Mai, c’est pour bientôt, vous serez les bienvenus !

Vous aimerez lire aussi :

Randonner dans les vignobles et Châteaux de Pessac-Léognan !

Visiter un Château en BIO à Bordeaux

Offrir un cours de dégustation en famille

 

Commentaires 2

  1. VRIGNON Bruno

    Répondre

    Bravo Pascale
    Ça rappelle un bien agréable souvenir cette dégustation à Château Bardin. Merci pour ton enthousiasme communicatif pour nous faire partager avec beaucoup de talents ta passion du vin et de la vigne.

    • Pascale LARROCHE

      Répondre

      Merci Bruno Vrignon ! C’est un bon souvenir partagé, la prochaine fois, on visite les Châteaux à vélo, la nature est un centre d’intérêt commun je crois …

Laisser un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *